BlogIndustrie 4.0

INDUSTRIE 4.0 Incitatifs — Innovation – Première partie

La croissance et le développement de l’Italie sont possibles grâce aux entreprises manufacturières nationales. Ils représentent le carburant du système économique et financier du Bel Paese. En plus de produire de la richesse, ils favorisent l’emploi et la stabilité économique, financière et sociale. Afin de promouvoir la politique industrielle, le Gouvernement italien a élaboré le Plan industriel 4.0. Il s’agit d’une action comprenant un ensemble de mesures visant les opportunités d’innovation offertes par la Quatrième Révolution Industrielle. Les incitations en faveur de l’industrie 4.0 sont conçues pour stimulerl’innovation et la compétitivité des entreprises, non pas exclusivement au niveau national, mais au niveau européen. Il n’y a pas de contraintes territoriales, dimensionnelles ou sectorielles. Chaque entrepreneur individuel, s’il le souhaite, peut adhérer et profiter des incitations prévues dans le Plan industriel 4.0.

Dans ce premier article, nous découvrons les 2 premières mesures prévues dans le Plan Industry 4.0.

Devenir gros en investissant. Hyper et Superamortissement, les premiers incitatifs pour l’industrie 4.0

La base de l’innovation industrielle est la numérisation et la transformation technologique des processus de production. Les entrepreneurs qui décident d’investir dans des biens d’équipement nouveaux et innovants, tels que les systèmes informatiques et les logiciels, peuvent bénéficier de l’Hyper ou de la Superamortissement.

Hyperamortissement

Ceux qui choisissent d’investir dans de nouveaux biens matériels, des technologies de pointe et des dispositifs utiles pour la transformation 4.0 peuvent bénéficier d’une super évaluation de 250 %.

Suramortissement

Si les biens d’équipement achetés ou loués visent à numériser le processus de production, l’entreprise peut exiger une suramortissement. La cote sera de 140%. En cas de suramortissement, l’entrepreneur peut également demander cette facilité pour l’achat de biens d’équipement incorporels.

Pour accéder à ces deux types d’incitations pour l’industrie 4.0, il est nécessaire d’établir une autocertification lors de l’établissement du budget. L’avantage fiscal sera obtenu sur paiement d’au moins 20 % de la commande d’ici le 31 décembre 2017. La livraison de l’actif doit être prévue d’ici le 30 juin 2018.

Nouveau Sabatini pour l’innovation

Parmi les incitations pour l’industrie 4.0 offertes aux entrepreneurs italiens, Nuova Sabatini est celle qui s’adresse à toutes les PME italiennes, quel que soit le secteur économique dans lequel elles opèrent. Cette mesure vise à soutenir les entreprises qui demandent un financement bancaire pour des activités d’investissement dans des biens matériels productifs et des technologies numériques.
Grâce à la Nuova Sabini, les entrepreneurs pourront recevoir une contribution partielle pour couvrir les intérêts bancaires. Le montant sera compris entre 20 000 et 2 000 000 euros. Les institutions prêteuses devront être convenues avec le MISE.
Les demandes de cet incitatif doivent être soumises au plus tard le 31 décembre 2018. Une fois la pratique commencée, si le financement est accepté, le Ministère donnera son résultat dans un délai de 5 jours ouvrables. Il informera l’intermédiaire de la disponibilité, totale ou partielle, des ressources irrégulières.

Dans le prochain article, nous aborderons les 2 autres incitations pour l’industrie 4.0 pour l’innovation. Rappelons que la plupart des mesures prévues dans le Plan peuvent être combinées les unes avec les autres.

Nous sommes heureux de vous assister dans l’innovation ! Contactez-nous !

Related Articles

Leave a Comment